Sélectionner une page
  • Apres des épreuves violence conjugale et procès. Divorce, le dédommagement physique qui n’arrive pas.
    Je n ai pas d’émotions pas de larmes juste un choc et ça fait 4 ans.
    Est-ce le temps que je meure.
    Des émotions bizarres. Ma vie me sens perdue alors.

Merci pour ton message, nous sommes venus s’incarner sur ce plan pour vivre le jeu de la séparation et expérimenter la dualité. Ce jeu est fait pour apprendre à connaitre qui nous sommes vraiment et vivre les émotions principales que sont l’amour et la peur.

L’amour est vérité c’est mon âme, la peur est illusoire c’est mon esprit ou ego qui me sert à fonctionner dans la dualité. Cela veut dire que sur ce plan tout ce qui compte c’est de vivre des émotions. Tout en sachant que chaque émotions a son exact opposé autrement il est impossible d’en faire l’expérience. Par exemple je peux faire l’expérience du chaud car le froid existe. Je suis obligé de parfois ressentir le froid pour ressentir le chaud. Autrement je ne pourrais en faire l’expérience, que j’aime le chaud ou le froid peut importe je serais obligé de faire l’expérience des deux émotions.

Mon être est venu ici pour faire l’expérience de l’amour. Pour faire l’expérience de l’amour mon être doit forcement faire en parallèle l’expérience de la haine. Car autrement comment veux-tu qu’il en fasse l’expérience, c’est impossible.Pour aimer je suis forcement obligé d’expérimenter la haine pour ou de quelque chose/quelqu’un autrement je ne peux faire l’expérience de l’amour.

Pour aimer je suis forcement obligé d’expérimenter son opposé

Que c’est-il passé, j’ai fait l’expérience de l’amour et en retour j’ai expérimenté de la haine. Ne comprenant plus rien au jeu et mon expérience me faisant souffrir. J’ai rejeté inconsciemment l’expérience de la haine comme ne faisant pas partie de moi et comme étant injuste. Je ne me blâme pas ceci est entièrement compréhensible.

J’ai l’impression de ne plus ressentir d’émotions car j’ai verrouillé mon système émotionnel pour arrêter de souffrir et forcement je n’aime plus non plus car tout est dualité, je l’ai maintenant bien compris. Par contre l’émotion amour/haine se représente régulièrement à moi pour enfin être acceptée. Rejetée elle n’a jamais été traduite et se représente en permanence à moi et en plus continue à me fait souffrir. La souffrance n’est pas obligatoire la souffrance est uniquement le rejet d’une expérience qui se doit d’être vécue par mon être.

Accepte les deux polarités d’une même énergie

Acceptons de ressentir ces deux émotions comme étant à nous car elles sont à nous. Autant l’amour que la haine car l’une ne va pas sans l’autre. Ne pleure pas le rejet de la haine mais pleure bien l’acceptation des deux polarité de l’émotion amour/haine. Je vais pleurer pendant un instant ou quelques jours l’acceptation de ces deux émotions comme étant à moi. Mais quel bien cela va me faire d’avoir traduit ces émotions et de pouvoir passer à d’autres expériences.

Je prends et accepte le positif comme le négatif, et je verrais comme les émotions vont s’enchainer dans ma vie. La vie est faite de hauts comme de bas, je ne peux faire l’expérience des hauts sans en accepter les bas. Tout est dualité et il ne peut pas en être autrement et heureusement. Sois honnête avec toi et tu verras qu’il y a autant d’amour que de haine dans ta vie.

Quand une expérience se propose à toi choisi toujours l’amour plutôt que la peur. Quand des expériences de haine se proposent dans ta vie accepte les. Car elles sont là pour que tu puisses expérimenter l’amour que tu porte à ton être et à ta vie.

Tu es un être merveilleux je t’aime.