Sélectionner une page
  • J’ai une soif d’apprendre et d’enseigner à mieux se connaître à travers Toi, Sauveur des âmes pour retrouver notre liberté d’aimer et d’être aimer sans peur ni jugement. Comment puis-je transmettre  tout l’amour que j’ai à l’intérieur de moi. J’ai suivi plusieurs cours sur la connaissance de soi , apprendre à gérer ses émotions et ta présence refait toujours surface en moi. Comment être un témoin vivant dans un monde matérialiste. Je rend grâce à ta bonté!.

Merci pour ton message, nous avons toujours eu la liberté d’aimer, notre être ne recherche même que cela. Dans la dualité les deux émotions qui me font vivre sont l’amour et la peur. La peur et le jugement sont uniquement générés par mon ego. Ego qui ne me sert uniquement a faire fonctionner le petit personnage avec lequel je me suis incarnée. Le sentiment de peur est illusoire et est uniquement présent pour pouvoir expérimenter l’amour dans la dualité.

Tous les sentiments d’amour proviennent de mon être véritable et sont générés par ma conscience. La conscience ne fait pas partir du personnage dans lequel je suis incarnée. La conscience n’a pas de forme la conscience peut généré des formes (qui sont illusoires).

Je n’essaie pas de gérer mes émotions mon être a besoin de ressentir ces émotions

Une fois ressentie ces émotions disparaissent et je peux ensuite expérimenter d’autres émotions. Tant que j’essaie de contrôler ou gérer ces émotions elles se représentent à moi jusqu’a qu’enfin j’accepte de les ressentir. Le contrôle des émotions génèrent de l’angoisse, des blocages et de l’inconfort dans ma vie. J’accepte d’expérimenter toutes les émotions qui se présentent à moi. Celles dites comme bonnes ou mauvaises (le bon ou le mauvais n’existe pas). Elles sortiront de mon champ de conscience et je pourrais en expérimenter de nouvelles.

Nous sommes déjà depuis notre naissance un témoin vivant dans un monde matérialiste et illusoire.

  • Soif d’apprendre. Où sommes-nous avant de nous incarner sur ce plan? Sommes-nous avec nos proches? Nous ressemblons à quoi avant notre incarnation sur terre? Est-ce que nous sommes décédés nous pouvons voir et entendre ceux que nous avons laissés?  Je rend grâce au créateur! Merci

Dans l’univers tout ce que nous pouvons voir sentir et toucher tout est uniquement énergie fréquence ou vibration.

Tout est fréquence, le vent, l’eau, un corps humain, une pensée, un son, une couleur, etc, etc….

Avant l’incarnation je suis conscience

Je peux être partout et nulle part instantanément. Mon pouvoir de création est en temps réel et non limité par les 5 sens, je pense a quelque chose et l’action se produit instantanément. Le temps existe uniquement dans la dualité afin d’expérimenter les deux émotions principales que sont l’amour et la peur. Ainsi que les liens de causes à effets entre les actions du passé présent et futur ainsi que de l’intérieur et de l’extérieur. Tous ces paramètres sont illusoires le seul paramètre réel est celui de l’amour.

Nous pouvons nous trouver instantanément avec les êtres que nous avons côtoyés dans nos différentes incarnations. Incarnations que nous pouvons appeler dans la dualité passées présentes et futurs.

Comme pour l’endroit ou je me trouve, je peux ressembler à tout comme à rien car je crée en temps réel. Je peux ressembler à l’une de mes incarnations ou à plusieurs, un objet ou un animal peut importe. La ou je me trouve l’apparence n’a aucune espèce d’importance. La seule chose qui importe sont les différentes émotions que j’ai pu expérimenter dans mes différentes incarnations. Je vais prendre un café au restaurant du coin, je le fais le jour de la naissance de mon enfant. Je le fais également le jour de la mort de mon enfant. Est-ce que l’apparence de ce qui m’entoure et de ce que je suis à la moindre importance. Nous connaissons déjà la réponse, la seule chose qui va compter c’est notre état émotionnel.

La dernière question j’y ai déjà répondu précédemment, la seule mort qui puisse exister c’est la mort des apparences mais elle est illusoire. Nous allons revoir nos êtres aimés avec ou sans leurs apparences.