Sélectionner une page
  • J’ai des formes de triangle sur mes mains handicapée physique et mentale. je suis considérer comme schizophrène affectif. Pourquoi tant de cruauté envers ma personne.

Merci pour ton message, il n’y a aucune cruauté envers ta personne. Simplement mon âme essaie de communiquer avec mon incarnation et par peur mon ego refuse la communication ce qui crée crise et blocage. Ne juge ou ne critique pas l’ego mais aime le. L’ego pense qu’il est le tout alors qu’il ne sert qu’a faire fonctionner le personnage avec lequel nous sommes venu vivre notre incarnation. Toutefois c’est le but du jeu pour expérimenter la dualité.

Le sentiment d’amour provient toujours de mon âme et le sentiment de peur proviennent toujours de mon ego. Donc quand une crise se présente ne lutte pas contre mais observe la. N’aie pas peur car je ne risque rien tout ce qui est peur est illusoire. J’accepte ces crises et ne les rejettes pas car en les rejetants je rejette mon ego qui me permet de fonctionner sur ce plan. En les acceptants dans l’amour et non dans la peur elles vont disparaître d’elles mêmes.

  • Je suis handicapé des mains et qui est une maladie génétique. Ma mère m’a dit que ma pension d’handicapé. Je l’avais toucher autrement alors que j’ai toujours chercher du travail par moi même et toujours travaillé jusque 2010. Mais cette argent de pension d’handicapé jamais toucher autrement par mon état de Belgique. Toujours été une victime même moquer par les musulmans qui croient que je suis le diable. Alors que j ai tout fait pour les sacrements et toujours débrouiller toute seule. Je arrive pas à pardonner tellement mon coeur souffre de peine. Et de chagrin comme on dit en espagnol malasuerte et été menacer de mort. Subie un braquage été victime. Subie de la discrimination d’emploi et été frappée pour violence conjugale parce que je ne trouvais pas de travail par compagnon jaloux.  Qu en penses tu de ma vie?

La vraie question est qu’est ce que je pense de ma vie car il n’y que ça qui compte. Le problème actuellement est que je me sens responsable de ce que j’appelle les bonnes choses qui arrivent dans ma vie. Et que je me sens victime de ce que j’appelle les mauvaises choses qui se présentent dans ma vie. Je les rejettes comme étant extérieures à moi. Je suis l’unique créateur de ma propre expérience des bonnes comme ce que j’appelle les mauvaises expériences. En me considérant étant la victime de mon expérience j’abandonne mon pouvoir de création. J’accepte les bonnes comme les mauvaises expériences comme m’appartenant. Et je verrais qu’elles disparaîtront de mon champs de pensées. De plus les mauvaises expériences dont je me fais part font partie du passé, je vis dans le présent.

Notre expérience est l’expérience de la dualité, il n’est pas possible de vivre uniquement ce que j’appelle les bonnes choses. Sans peine pas de joie sans blanc pas de noir etc…. J’accepte les 2 cotés de la polarité comme m’appartenant et reprend le contrôle de mon pouvoir de création. Tant que Je rejette ce que j’appelle les mauvaises choses. Elles se représentent dans mon système de pensée jusqu’à que je les acceptes comme faisant partie de mon système de création. Je les acceptent et utilise enfin mon système de création pour expérimenter d’autres émotions.

Il y a des êtres sur cette planète qui seraient heureux avec la vie que j’expérimente.